Music Bazaar: votre musique est-elle vendue sans votre permission?
  • Amis artistes,

    Vous avez été nombreux à nous signaler la distribution ou la vente non autorisée de vos oeuvres musicales sur le site Music Bazaar.
    http://www.music-bazaar.com
    Sachez qu’aucun accord n’a été conclu entre la plate-forme Jamendo PRO et ce site Internet. Si vous n’avez pas autorisé la distribution ou la vente de vos oeuvres sur cette plateforme, il s’agit vraisemblablement de contrefaçon.
    Il vous appartient donc de faire valoir vos droits en leur envoyant une notification de violation de droit d’auteur et en demandant le retrait immédiat de vos oeuvres. Afin de vous faciliter cette démarche, nous vous proposons ci-dessous un modèle simple (en anglais) que vous pouvez réutiliser et personnaliser (n’oubliez pas de modifier les passages entre crochets).
    Certains artistes nous ont d’ores et déjà indiqué avoir réussi à faire retirer leurs oeuvres.

    Afin d’appuyer vos demandes, Jamendo va prochainement envoyer un courrier à cette plate-forme afin de les alerter sur le fait que toutes les licences Creative Commons n’autorisent pas l’utilisation des oeuvres à des fins commerciales.

    Musicalement,
    martin




    Voici le modèle de lettre en anglais:

    I am writing to notify you that the copying, broadcasting, and selling of the following works on the Music Bazaar platform (www.music-bazaar.com) infringes my intellectual property rights:

    - [INSERT HERE: TRACK NAME (creation date) - DIRECT LINKS IN MUSIC BAZAAR]
    - ...

    I [am the sole owner of the rights OR represent all the rightsholders] on these works which are protected by the [French, Spanish,...] law.
    I inform you that I published my works on Jamendo under a limited Creative Commons license prohibiting any commercial use [INSERT YOUR LICENSE HERE: CC-BY-NC, CC-BY-NC-SA...] (http://creativecommons.org/licenses/). According to this license, any use is considered as commercial as soon as it is “primarily intended for or directed toward commercial advantage or private monetary compensation.”
    Considering that my works are used in a commercial way on your platform, your company has no lawful right to copy, sell, distribute, reproduce or broadcast the music works without my authorization. Such behavior constitutes acts of copyright infringement under the law of the countries where my works are protected.
    Consequently, I demand that you immediately stop your unlawful copying and broadcasting of my works within seven (7) days and that you provide me with a written assurance that necessary steps have been taken in order to rectify this situation.
    If your company does not comply with my demands within this time period, I will consider taking further actions, including seeking monetary damages and payment of court costs and attorney’s fees.

    Please inform me within the above-mentioned delay of all actions taken by your company in order to stop this illegal conduct.

    [signature]
  • En effet j y était et il on enlevé mes musiques mes pas mon nom bizar.
    Merci d avoir fait le nécessaire jammartin.

  • A savoir, pour ceux qui souhaitent faire l'inverse, que vous pouvez tout aussi bien contacter Music Bazaar et leur soumettre vos oeuvres pour qu'ils les publient à titre gratuit. Ca méritait d'être signalé également.
  • Personnellement (TRIUMVIRAL), nous y sommes sans en avoir fait la demande, ils se sont servi. Nous n'avons rien dit car contrairement à avant, les titres étaient gratuits et respectaient les clauses de la licence.
  • Pareil pour moi, ça ne me dérange pas tant que ça reste à titre gratuit, j'aurais moyennement apprécié que mes albums soient payants néanmoins, et je comprends que ça gène d'autres musiciens.