Le Canabis Aide T-il Vraiment a donné l'inspiration aux artistes?
  • moi je ne penses pas ,je penses que l'inspi vient du vecu et du travail musical qu'on pratique et vous?
  • Quelle belle question :o)
    Personnellement, je commence à composer sans avoir fumé, enfin peut être pas, vu que je fume au réveil, mais en tous cas sans avoir l'impression d'être sous son effet... Par contre lors de la composition je fume plus, voire beaucoup plus que si je ne compose pas, mais la raison n'est pas celle qu'on s'imagine, ça rend plus créatif etc... ça je n'y crois pas vraiment et je te rejoins, la part du vécu est plus importante... En ce qui concerne l'écriture de parole, je suis moins catégorique... Le vécu amène le thème du texte et ce que l'on veut dire, et le Cannabis, par la réflexion qu'il peut apporter, va amener la manière dont on va le dire, te permettre de ressentir des choses qui ne te sont pas arrivés (faut être quand même un minimum empathique)... Beaucoup de mes textes ont été écrit lors de soirée très enfumées ou je me retrouve avec moi-même (mais je suis un peu bizarre comme type ;o)...
    Personnellement ce que ça m'apporte, c'est surtout de la rigueur, de la concentration (et oui, ça marche pas pour tout, à la guitare je ne risque qu'une fausse note), nécessaire pour l'enregistrement des premières maquettes...
    La contre-partie, c'est que j'arrive pas à composer 2 morceaux le même jour :o), à la fin du premier, je dois dormir un peu...
  • il n'y a pas de règle , chacun a sa méthode , l'inspiration n'est pas présente tout les jours , dans mon cas c'est une énergie qu'il faut canaliser quand elle est la
  • bonjour ... ;)))

    le cannabis peut permettre de s'évader , comme l'alcool ou la médication ... oublier cette société agressive .... oublier nos tracas ...

    je ne crois pas que ce sont ces artifices qui aide l'inspiration .... ils aident à décompresser .... un Artiste à besoin de beaucoup de recule pour pouvoir traduire ses ressentis ... certains y arrivent sans artifices , en se retirant dans un endroit calme et énergisant ;))) ....

    boire une bonne bière le week-end avec ses pots fait du bien ... fumer une cig magique aussi .... mais boire tout les jours fait l'effet contraire .... ça devient une accoutumance .... on devient dépendant et c'est très difficile de faire sans ...
  • Je suis dépitée de voir qu'il y a une banalisation de l'alcool et des drogues dites "douce" dans notre société. A croire qu’être Junkie donne l'air cool ou artiste. Moi je chante et j'écris alors que dans ma vie perso je ne bois pas une goutte d'alcool et ne fume pas (déjà le tabac, je ne tolère que moyennement).

    Quant à l'argument bateau "on fume pour oublier patati patata..." c'est du pipeau ! J'ai une vie qui est très loin d’être facile mais chaque difficulté, qu'elle soit médicale-relationelle-professionelle-familiale-psychologique, j'ai essayé de les surmonter tant bien que mal sans avoir recours à ces saloperies de substances illicites. Et ça ne m’empêche pas de chanter et écrire mes chansons depuis que j'ai 15 ans ! Donc mon plus grand conseil serait de prendre conscience qu'utiliser ce genre de substance fait très mauvais genre (cannabis, cocaïne, même combat, pour moi ça reste de la drogue donc de la M**de) et qu’être fort, c'est affronter la réalité et non pas se réfugier derrière un délirium où je ne sais quoi. Après libre aux gens de faire ce qu'ils veulent. Mais dans ce cas, libre à moi de m'exprimer. Puisque les gens aiment la liberté d'expression dans notre pays, je leur en offre...quitte à ce que mon avis ne soit pas populaire.
  • @Yris, "A croire qu’être Junkie donne l'air cool ou artiste", amalgame facile entre un consommateur de Cannabis et Doc Gynéco... Pas de banalisation, ni de moralisation infondée... Je ne prône pas la consommation, j'en consomme tout simplement... Je ne le banalise pas non plus. Pour remettre les choses dans le contexte, je suis un fumeur quotidien depuis plus d'une vingtaine d'année (ça ne nous rajeunit pas :o), je travaille dans la même boîte depuis 18 ans, et sans période de chômage complète depuis 25 ans, je n'ai jamais eu d'accident de voitures, j'ai élevé 3 enfants, dont 1 qui a 20 ans aujourd'hui et son frère de 17 ans, aucun d'entre eux ne fume (ou alors, à mon insu), et je suis sur que tu n'aurais pas aimé avoir un père comme moi, je parle pour le côté cool :o)... Le Cannabis était consommé bien avant les années 70 :o), en fait, l'homme en consommait avant de boire du lait de vache...
    Il ne faut pas croire ce que l'on dit dans les journaux, la légalisation réglerait bien des problèmes dans notre pays...
    Après ça ne veut pas dire que ça n'a pas de conséquence, c'est un produit actif et nocif, il faut en être conscient... Quand j'en ai parlé à "mes enfants", je leur ai dit, nous étions 10 copains quand j'avais ton age et nous fumions tous, 4 ont eu une vie normale, fondé une famille etc... 2 ont fait des séjours réguliers en "asile psychiatrique" (mais ils ne prenaient pas que de l'herbe) 2 ont eu une vie de galères, chômage, prison, embrouille et 2 sont morts dans des accidents de moto et de voiture... Et on a pas forcément une deuxième chance... Quoi que tu prennes dans ta vie, il faut savoir pourquoi tu le prends, et ce que ça va te faire... Si la réponse est: c'est pour faire comme les autres, ne le fait pas, ce n'est pas une bonne raison.
    Ensuite pour le "J'ai une vie qui est très loin d’être facile mais chaque difficulté, qu'elle soit médicale", je vais parler de celle là puisque j'en fais aussi parti, et pour rester le plus honnêtes possible dans cette discussion, ce n'est pas pour cette raison que je fume... Je suis atteint d'une maladie dite orpheline qui s'appelle "Hydro adénite suppurée", si tu veux jeter un œil sur le net, évite de le faire avant manger, aucun traitement, si ce n'est des opérations pour m'enlever des parties de peau tous les 4 ans environ, qui repousse ensuite sur une période de 3 mois... Je suis un écorché vif, et ce n'est pas que dans le sens figuré... Avant que je me décide de me faire opérer, je dois subir des crises qui avec le temps deviennent de plus en plus aigus en terme de douleur, et c'est ce qui me pousse à me faire opérer. La solution du milieu médical est d'aller jusqu'à la limite de la prescription de l'opium, pour que je dorme 18h/jour, jusqu'à la fin de la crise (environ 6 jours), ma solution, puisque rien ne peut calmer la douleur sans altérer ma vie quotidienne, c'est de fumer du Cannabis et de jouer de la musique pour que mon esprit se concentre sur autre chose que sur la douleur, et c'est plus productif... Jusqu'à un certain point, bien sur...
    Tu as tout à fait le droit d'être contre, comme moi, celui de réfuter tes arguments. Pour moi tu ne connais pas cette drogue, tu ne devrais pas la juger, ni juger ceux qui en consomment sans avoir plus d'arguments que c'est de la drogue alors c'est de la merde. La merde est certainement plus dans mon assiette que dans mes pétards :o)
  • Salut...

    Si je bien comprend, toutes les émotions que nous ressentons, ne sont plus que des réactions chimiques qui se produisent dans notre corps. C'est pourquoi certains prétendent, par exemple, que l'amour est une drogue... et d'autres, une espèce de maladie Et l'amour, est aussi, probablement, le meilleur et le plus utilisé source d'inspiration de tous. Et c'est bien vrai qu'il produit en nous des changements les plus profonds, et même bizarres, comme d'ailleurs, tout le monde le sait. Comme presque avec tout dans la vie, ce que je pense vraiment qu'importe, c'est la raison qui nous amène à faire des choix, et essentiellement, des choix les moins sages... et par moins sages, je veux dire les plus connectées à la santé physique, par example, mais pas seulement. En outre, il est aussi évident, que tout ce qui nous rend en quelque sorte dépendante, à la fin, nous limite également, et en quelque sort aussi. Ne voulant pas entrer, à dessein, dans la question de la légitimité des choix personnels, je me réfère à la question du fil, pour dire que, et sûrement, soit il cannabis, alcool, anti-dépresseur... ou amour, il va nécessairement changer tout ce qui est fait sous son influence. Si pour le meilleur, ou pour le pire, je pense qu'on ne peut jamais arriver à une conclusion vraiment concluant, en raison de l'impossibilité de faire une personne se diviser, tandis que l'objet d'une telle tentative d'expérience, puisque le décalage, et l'existence d'un effort précédent, va toujours conditionner tout ce qui se ensuit.
    Morale de l'histoire, je pense que la question ne se pose pas vraiment, sauf, si on le veut vraiment, en termes de la sensibilité et de la choix de chacun. Mais d'une chose, je suis certain: l'équilibre n'existe pas vraiment, avec des cannes. Cependant, elles sont nécessaires, parfois, pour essayer de l'atteindre... mais, dans un tel cas, nous devons, au moins, essayer aussi de jamais nous laisser mutiler de plus par elles, et essentiellement, qu'elles réduisent notre capacité de raisonnement, d'effort... et, a la fin, notre dignité.

    Namasté.
  • @Jamalien:"a qualidade do esforço, é sempre mais importante que a quantidade".
  • @MTA

    Tu prends du cannabis dans un but thérapeutique si je puis dire. Ce qui ne rentre pas dans ce que je dis à la base. Dans certains pays, le cannabis est utilisé dans des traitements pour calmer les patients. On est d'accord la dessus.

    Mais c'est bien la seule exception et je ne retire pas le mot merde que j'assume à 100% ! Pourquoi ? Car j'ai vu des amis et surtout mon frère se détruire avec cette saloperie et l'alcool. Vivre sous le même toit que quelqu'un de stone, au chômage, déprimé et qui ne se raccroche qu'à ces drogues...et voir les parents se hurler dessus à propos des problèmes de dépendances de mon frère...croyez moi ça vous passe l'envie de considérer la drogue comme une alternative. J'étais une enfant, une ado qui devait s'oublier et cacher les bêtises que mon frère faisait sous l'emprise de l'alcool et du cannabis. Ce n'est pas parce que je suis jeune que je ne connais rien au sujet. Le comportement des gens qui fument, je sais hélas combien c'est difficile à voir et combien ça déclenche des conflits dans les familles.

    Quant à mes problèmes médicaux, mon cas ne concerne que 400 personnes à tout casser en France selon mon médecin. J'aurai moi aussi pu prendre du cannabis pour oublier ma vie durant les moments de mon adolescence où à bout j'avais envie de me suicider tous les jours. Je me suis passée de ça et j'ai surmonté ces épreuves et le quotidien seule. Je n'ai pas de famille, j'ai rompu tous contact avec eux. J'ai mis du temps à trouver des amis pour me soutenir dans des démarches médicales-administratives longues et couteuses. La patience m'a apporté des amis qui ont remplacé ma famille, définitivement. Et qui m'ont aidé à retrouver gout à la vie.

    Le cannabis est dangereux et interdit et il est quand même bon de le rappeler. C'est pourquoi j'ai posté ce commentaire. Il suffit de voir à l’hôpital dans quel état ils sont ceux qui ont fumé toute leur vie. Comme je l'ai dit, les gens font ce qu'ils veulent mais par pitié, qu'ils évitent d'influencer les plus jeunes à la fumette. C'est la différence entre être cool et laxiste. Je donne juste mon opinion et libre aux gens d'y adhérer comme de le réfuter.
  • @Yris, je ne fume pas pour ça, je m'en sers pour ma "thérapie"... Mais je lui dois bien plus que ça, même si je comprends que tu ne puisses pas l'admettre. Je pense que j'ai appris à me connaître très profondément, et ça m'a apporté beaucoup de réflexion. Comme je le disais, c'est un produit actif, et que tout produit actif nécessite de le connaitre, comme de se connaître, savoir où sont les limites, nos limites.
    Ce que tu me décrits ne concerne pas le Cannabis, il concerne la "défonce", là, le produit importe peu, c'est l'état extrême qu'on recherche, ne plus penser... Un "vrai" fumeur de Cannabis, un amateur, dans le sens le plus noble qu'il soit, cherche le contraire, la spiritualité. Je sais qu'ils (les consommateurs) ne sont pas tous à la recherche de la spiritualité, mais le problème dans ce cas n'est pas le produit, mais le consommateur. Et je n'aurais pas été ni cool ni laxiste avec ton frère, comme je ne crois pas à la dépendance...
    Le Cannabis est interdit, mais pas l'alcool, et tu peux comparer ce que tu veux entre ces 2 drogues, et celui qui est interdit n'est pas le plus dangereux, et ça aussi il est bon de le rappeler, et je parle d'avis de médecin et des conséquences pathologiques qu’entraînent ces genres de consommations. J'ai l'habitude dire, légalisez la ou interdisez le...
    La justice des "hommes", je la subit, parce que c'est comme ça, je suis prêt à m'en expliquer devant un tribunal... Et en aucun cas je ne fume avec des "jeunes", comme je n'en fais pas commerce.
    On serait plus facilement comparable à des amateurs de vin, que nous partageons entre nous, pour ces saveurs et ces effets différents.

    J'imagine que ton adolescence n'a pas dû être facile, l'évolution des mentalités qu'on nous vend me fait rire, dans la vraie vie, ça n'a pas tant changé que ça, et ce n'est pas prêt de changer... Et tu as raison de ne pas avoir fumé pour y échapper parce que fumer n'a jamais réglé aucun problème, au contraire, ça les rend obsessionnels... Le "fumer pour oublier" est une légende, au mieux ça ne peut que t'amener du recul sur une situation, pour le problème, il faut vite prendre conscience que c'est à nous à le régler.
    Il m'arrive, quand je vois quelqu'un tomber dans ce panneau, de lui conseiller de limiter, voir arrêter sa consommation, comme il m'arrive moi même de le faire, parce que je me connais et que je suis objectif avec ce que je fais, et quand j’exagère, je me raisonne, parce que, comme le dit Jamalien, ça doit rester un plaisir...
    Pour moi le Cannabis, c'est comme un couteau, si on sait s'en servir et qu'on fait attention, ce n'est pas dangereux, mais quand on fait n'importe quoi avec, on se blesse ou pire. Je ne dirai pas la même chose de la cocaïne, de l'héroïne, des cachets et du LSD, (qui remplit beaucoup plus les hôpitaux, avec des conséquences souvent irréversibles) que je compare plus à une partie de roulette russe, tout peux basculer en un instant...
  • Le Canabis Aide T-il Vraiment a donné l'inspiration aux artistes?
    voilà une belle question.
    Le cannabis aide-t-il vraiment quelqu'un à faire quelque chose ?

    De tout temps l’HOmme, a justifié l'utilisation de drogues et autre produits stupéfiants par des affirmations aussi fumeuses que pertinentes.

    À chacun d'y trouver ce qui lui convient ou pas. Même quand mon médecin me conseille de prendre telle ou telle drogue, je reste vigilant quant aux effets secondaires.

    Maintenant posez-vous la question  à qui profite la drogue, à qui profite le cannabis ?
    Et puis le prix à payer pour son usage est-il à la hauteur de vos espérances ?
    Seriez-vous plus malheureux, plus heureux sans consommer du cannabis ?
    En voilà de belles pistes de réflexions. A chacun sa réponse, permettez-moi de vous en livrer quelques autres plus amusantes je l'espère.

    L'autre jour mon cousin qui aime bien les chevaux, a fait manger du cannabis à sa vieille mule, et bien vous le croirez peut-être pas, mais sa bonne vieille mule, ne s'est ni mise à courir au galop, ni mise à hennir bêtement ! Mon cousin a été très déçu !

    « Le cannabis aide beaucoup, surtout si on en consomme pas et inversement, il n’aide pas du tout même quand on en consomme à faible dose », disait DJ Groushow Marx à ses frères.

    « Un autre a passé son temps à fumer pour comprendre qu'il n'avait pas besoin de fumer pour arriver à le comprendre » dixit le grand psychiatre Cannabi Noman, lors d'une très fumeuse conférence en 1967 dans Canabys treet, à Londres.

    « A fumer, le cannabis peut faire beaucoup d'effets même provoquer un cancer des poumons très inspiré » disait Rama Ganja, mon vieux copain rasta, avant de mourir et se faire enterrer à 36 ans à la Jam à hic.

    Le cannabis inspire les artistes de tout poil, les honnêtes comme les malhonnêtes. Les petits comme les grands. J'ai cru comprendre que ça pouvait rapporter gros à certains, mais « attention aux effets secondaires, même avec un gilet pare-balles et des relations très bien ou très mal placées, ça peut faire très mal » disait Monsieur Cale à Schikov, lors d'une conférence en paca cote d'azur.

    Certains de nos plus brillants bureaucrates pensent que ça pourrait même renflouer les caisses de l'État. Comme quoi le cannabis a un très grand pouvoir d'inspiration, c'est indéniable.

    L’industrie pharmaceutique n'est pas en reste, non plus, coté inspiration. Elle mijote de grands et bio projets très sérieux à base d'huiles essentielles essentiellement, bien entendu. Philippe et Maurice, horticulteurs bien connus, seraient prêts à commercialiser des champs entiers de leur meilleure production.

    Voilà, il y a un gros marché souterrain pour l'instant, mais certains aimeraient le voir se montrer au grand jour avec des slogans à faire rêver et en tirer de gros bénéfices. Ne reste plus qu'à convaincre notre chère administration fiscale qui en a vu d'autre avec le tabac, l'alcool, etc, … Et puis « en ces temps de disette que ne ferait-on pas », disait Dagobert à son bon Saint Éloi.

    Comme Saint Éloi, je suis pour le développement durable et la diffusion de nos plus beaux produits locaux. De plus, si ces produits sont bons pour notre santé, n'y regardons pas à 2 fois.

    Je conseille donc les pommes « natures » sans OGM, ni conservateurs et pesticides.
    N'ont-elles pas inspiré de belles chansons, nos belles pommes de reinette et nos belles pommes d'api, d'api d'api gris.
    Dans le Limousin, on en produit et on en vend légalement de très bonnes. Je recommande les variétés Golden, Gala et autres délicieuses Reinettes. Ce ne sont pas les variétés qui manquent. Chacun y trouvera la sienne assurément.
    J'en ai toujours quelques-unes dans une coupe à fruits, et c'est avec plaisir que j'en offre à mes ami(e)s. Je suis tranquille quand ces mêmes ami(e)s reprennent la route . Je conseillerai d'avoir toujours quelques pommes dans sa voiture, ça fait toujours une bonne impression lors d'un contrôle.

    Conclusion : mangez des pommes, mais ça quelqu'un l'a déjà dit avant moi et pour finir c'est vrai que le cannabis inspire ; la preuve avec tout ce que vous venez de lire.

    Allez, bonne journée, la prochaine fois je vous raconterai des histoires de poires à tomber dans les....pommes !

    Yo !


    Blague en bonus ou malus, au choix : En Galilée, faire l'aller et retour par la ville de Cana , ça s'appelle faire le Cana bis. C'est un exemple de l'humour désastreux de mon gendre, Amon Bofils
  • perso mon cerveau dérangé génère de lui même ses propres substances, donc je ne me sens pas concerné ;) Jean Toba a raison, les pommes, ça le fait méchant, sinon, comme le disait Gotlib, il y a aussi les redoutables propriétés psychiques du brocoli :)
  • Ah le broc au lit, pardon le brocoli, y en aurait à dire ... ;)
  • Je crois que le meilleur exitant pour les musicos
    reste quand même celui extrait de la canne à sucre.

  • ah oui, quand on voit ce que le rhum arrangé a donné comme inspiration à La Compagnie Créole et Frankie Vincent :) c'est bon pour le moral, c'est bon pour le moral....
  • :) :) :)
  • bonjour ...

    je viens de voir un docu sur le cannabis de synthèse ...

    cette substance est scientifiquement très dangereuse ... et malgré ça non illégale....
    on peut l'acheter sur le net dans de beaux petits emballages ... les jeunes s'explosent les neurones avec ces bombons ... c'est très très nocif ...

    à coté de ça, la culture du cannabis naturel sans engrais chimique ni produit toxiques est strictement interdite ...

    je ne suis pas pour autoriser le cannabis ... mais quand j'observe les jeunes qui achètent des merdes autorisées détruisant leur cerveau ... ,
    je me dis qu'il est temps d'y réfléchir sérieusement avant qu'il ne soit trop tard ...
  • Je suis d'accord!!! Sans engrais chimique bien entendu, et si possible sans tabac, et là on est au top du gout et de l'intérêt de la chose... Quand on voit qu'on vend pour 11 milliards d'alcool à l'étranger, notre moralité est très ciblée.

    Je suis pour la culture libre dans tous les sens du terme :o)!!!

    Et oui, il est temps d'y réfléchir, mais si ça pouvait être intelligemment (et pas uniquement économiquement) ça serait une grande avancée, je ne sais pas comment ça se passe chez vous au niveau législatif, mais chez nous faut pas rêver, c'est pas avec le FN aux portes du pouvoir qu'en France on prendra le risque de dépénaliser la culture, je ne suis pas pour dépénaliser la vente qui implique du profit, donc de la rentabilité, donc des engrais chimiques, donc des problèmes de Santé qui ne sont pas liés directement à la consommation de cette plante...
    Mais pour y réfléchir il faut arrêter de la diaboliser et dire simplement la vérité sur cette plante (en réalité des centaines différentes). Comme dans toute chose, il y a du bon comme du mauvais dans sa consommation. La modération est conseillée (j'ai pas dit pratiquée :o), et il ne faut jamais oublier que c'est un produit actif... Donc esprits instables, parano et skizo s'abstenir...
    Il est déjà trop tard en revanche pour tout ce qui concerne les produits de synthèse, plus difficile à interdire car lié à la formule du produit, il suffit de modifier un peu la formule ou remplacer un ingrédient par un autre pour que la formule ne soit pas interdite, même si elle le deviendra par la suite, le temps que le législatif s'en rende compte... C'est pas cher, ça n'a pas d'odeur tu peux le prendre partout, peu détectable par la police (je ne pense pas que ça réponde au test salivaire et je ne sais même pas si les résidus dans le sang ou les cheveux sont les mêmes que ceux du Cannabis...).

    Depuis la nuit des temps les hommes utilisent ces plantes et c'était rarement pour se faire la guerre mais plutôt pour l'éviter, pour se soigner ou pour méditer...

  • bonjour ...

    salut mta ... on revit l'histoire de l'alcool ... c'est après une hécatombe de millier de personnes dans les grandes villes à cause d'alcool frelaté, que les autorités on commencé à y réfléchir ... et comme tu dis avec malheureusement un intérêt économique avant l’intérêt social ...

    je trouve que les scientifiques devraient plus informer nos élus sur le danger de ces substances ... informer les jeunes aussi ... la culture privé peut être une solution , mais la aussi bien informer comment cultiver intelligemment ,car fumer des engrais chimiques est tout aussi dangereux ...

    tu parles de parti politique ... ils ont tous des enfants qu'ils aiment, peu importe leur couleur politique ...

    bien sur qu'on ne devrait pas fumer du cannabis, du tabac et boire de l'alcool ...
    mais ... autant le faire sans ajout chimique ;) ...
  • Mta a raison, les drogues de synthèse sont actuellement un véritable fléau... il suffit d'internet et d'une CB et hop, tu vas sur des sites asiatiques qui te fabriquent 1000 gélules de l'effet que tu veux pour une trentaine d'euros, et il a raison, c'est légal tant que les législateurs n'ont pas codifié la nouvelle formule comme étant hors la loi... le Yaabaa ( cheval fou en thai ) et ses variantes, qui font passer l'ecstasy pour du Tranxène, est par exemple la coqueluche des soirées rave ou autres... mes infos c'est du direct, des gendarmes chargés de la répression de ces trucs, qui nous ont montré comment ça marche en live sur des ordis... ça fout les jetons... maintenant il est vrai que celui qui veut se foutre en l'air a le choix des armes, c'est une question d'attitude, le litre de rouge, la vodka, la codéine, les médocs, et j'en passe sont dispos en toute légalité pour ce faire. Et dans les échoppes hollandaises ou assimilées, les Cannabis OGM ont été tellement renforcés en effets qu'ils font passer le pétard de Papy Hippie pour du foin à bestiaux... S'aider de diverses substances pour méditer ou être inspiré littérairement, religieusement ou musicalement, c'est vrai, c'est une longue tradition dans plein de cultures, mais je n'y crois qu'à moitié... un peu comme ceux qui considèrent qu'il faut être bourré pour avoir de l'ambiance dans une soirée, quoi... pas ma tasse de thé, et pourtant, issu d'une région viticole de solides buveurs d'eau de vie, de culture rugby, on ne peut pas dire que je sois passé à côté du truc, mais je considère que perdre le contrôle de soi et se détendre sont deux choses radicalement différentes... un peu d'ivresse suffira, de cette détente après un bon verre de vin ou un bon digestif, et après tout on produit aussi plein d'endo morphines après un bon match ou un gros câlin sous la couette ou encore un bon fou rire pour ne pas s'en passer.. et l'Etat en touche que dalle, en plus, que du bonheur, je vous dis... ;)
  • Quand je vois que dans le patelin de - de 2000 habitants où j'habitais, il se vendait plus de Cocaïne que d'herbe à la fin des années 90, j'imagine que la tendance ne s'est malheureusement pas inversée...
    Par contre je vois ce qui se passe partout où le Cannabis est légalisé, les champs sont des hangars qui font office de Box géante, plein de produit chimique... Quand on sait (surtout moi je pense en fait) qu'à la fin de chaque session de culture, on doit arroser le pied pendant 15 jours avec de l'eau pour le "rincer" de ces substances, c'est 15 jours de perdu pour celui qui en fait le commerce!!! Je suis sur qu'on peut améliorer ça, à quel prix, on s'en fout, il suffira de dire que fumer tue... En fait quoi qu'on fasse, ça se terminera comme ça je crois...
    Pour les OGM, c'est vrai... J'évite d'en manger et je suis contre la culture et j'en cultive, ce qui peut paraître contradictoire. Je me rassure en disant que je m'évertue chaque année à brûler toute ma récolte pour expier ma faute :o), et ça me fait un bien fou!!!
    Par contre tous les engrais que je mets dans ma terre sont naturels, je n'achète rien, la lumière vient du soleil et je laisse le temps à ma plante de s'épanouir, je crois que je vais pleurer :o).
    Je suis un fumeur quotidien (et un exemple pour personne :o) depuis de nombreuses années mais je ne suis pas un adepte de ce qu'on peut appeler "la défonce", j'aime bien ne pas faire n'importe quoi, question de fierté.
    Après, j'associe plus ma consommation à un rituel (histoire de le sacraliser :o), ou simplement à une habitude. Je ne fume pas pour composer de la musique, je fume parce que je compose de la musique, la différence est infime (ou hypocrite) mais elle y est à mes yeux. Et d'ailleurs l'effet recherché quand je compose est peut être plus lié à la nicotine (stimulation) qu'au Cannabis lui même.
  • bonjour ...

    c'est une autre approche d'observer pousser une plante ... essayer de la comprendre ... deviner ses besoins ...et peut être, récolter des fleurs naturelles ;) ...

    c'est très dangereux de se mettre à l'envers ...les vieux sages disaient ... si tu veux renverser ton ennemi ... offres lui de l’opium qui met la tête à l'envers ...

    tu as raison Dom ... partager un moment intime avec une personne aimante et aimée ... est bien au delà de tous ces artifices ;) ...

  • bonjour

    voici encore un bel exemple du business avant l'humanisme ...
    http://www.huffingtonpost.fr/2016/05/16/video-glyphosate-roundup-monsanto-_n_9993258.html

    c'est aujourd’hui et demain que ça ce passe ... ce n'est pas le citoyen qui est fautif ... nous on consomme ce que vous nous proposez ...

    je n'ose imaginer les produits utilisés dans la culture du tabac, houblon, raisin etc ... beaucoup moins contrôlée que l'alimentation ...
  • bonjour , je me permet de répondre à Jacques ici , merci pour votre indulgence ...

    "Jacques Van dit ...
    "Il faut continuer a se battre contre le glyphosate de Monsanto"


    ils ont bon dos Monsanto ... ils ne sont pas les seul à fabriquer ces produits ... d'autres giga entreprises semblables emploient des millions de personnes dans le monde ... c'est le glyphosate " et autres" utilisé inconsciemment qui est dangereux ...

    je préférerai continuer à bien informer le consommateur sur la façon dont sont cultivés nos aliments ... essayer de faire prendre conscience à un maximum d'humain qu'il existe des solutions naturelles à la porté de tous ... évoluer vers une culture mondial plus respectueuse pour notre environnement ... pour Dame Nature .

    évoluer pas détruire ...
  • bonjour

    la vérité sort de la bouche des enfants ...

    http://www.huffingtonpost.fr/2016/05/30/video-chagrin-garcon-discours-ecolo-petit-garcon-etats-unis_n_10201700.html?utm_hp_ref=le-bon-lien#comments

    regarder le monde avec des yeux d'enfant ... les écoles ont un rôle très important pour notre évolution ...
  • Wir Kiffen :-)