Coucou c'est ADC
  • Hello, y'a quelqu'un ?
  • pas grand monde .........juste quelques irréductibles qui passe de temps à autre;-)
  • On tourne à la potion magique !
  • Oh, ADC LEVEL...

    Je serais presque content de te " revoir", mais c'est une façon de parler. Mais pourquoi vouloir rester Gaulois à ce point, à l'heure où c'est le mondialisme qui triomphe, comme toujours tu es décalé dans tes conceptions et je te reconnais bien là, petit chenapan.

    Et tu sais, tu arrives quand je me retire.

    Quand veux-tu dès lors qu'il puisse y avoir communication entre nous, j'en suis bien désolé crois-moi, puisque, je vais à l'instant expliquer les raison de mon retrait.

    Cela fait acte de foi, ici-même, dans le thread de ADC LEVEL, je ne sais pas moi, on demande s'il y a quelqu'un, alors je réponds. Et pour ce, je décide solennellement d'exprimer mon départ.

    Et ben casse-toi, diront celles et ceux que cela arrange. Et en effet, ne m'étant pas exprimé durant presqu'un mois, j'ai dû prendre mon courage à deux mains pour ouvrir ce compte et poster ceci-même: je m'en vais de la toile, je ne touche plus à mon site internet, que je laisse en l'état. Et je promets de le laisser toujours et toujours, si, et seulement si, les deux sites qui sont concernés perdurent.

    Pour tout te dire ADC, je pense avoir lancé un truc qui possède un gros potentiel, et tout autant que j'en attends des retombées, en terme de téléchargements, pour longtemps, il ne me vient plus à l'esprit de pratiquer le multimédia, la musique. Je n'allume presque plus mon ordinateur sauf pour mes mails pros...

    ... Et pour vérifier que mon site est encore là. Tu sais ADC, comme il l'est exprimé dans le bouddhisme, une possession, c'est une raison de la perdre, et maintenant que j'ai tout fini, que je ne compte rien rajouter, j'ai parfois un peu peur, que des esprits malveillants ne le malmènent. On peut ne pas aimer, méconnaître surtout, mais je ne voudrais tellement pas me faire hacker en fait.

    Qui le voudrait? Ce n'est pas d'être fliqué cabotiné, qui me dérange le plus, car il faut admettre qu'il faut vivre avec, mais ce serait qu'on le supprime, ou qu'on lui fasse une mauvaise blague, je ne sais pas.

    Alors voici. Je m'en vais, je pars, et je tenais à vous le dire mes chers lecteurs, je n'ai plus rien à dire, à faire en matière d'infographie, même, si, j'ai voulu tout d'abord commencer cette notification par: "et bien Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, ceci est un triomphe...!" En référence au fait que le nombre de mes téléchargements progresse un peu de jours en jours, il y a une dynamique.

    Tu sais ADC, je ne sais pas pour toi, mais moi je me suis déjà demandé qui avait pu avoir accès à mon compte, apprécier mes concepts, niveau 'prestige' tu vois, et je ne l'ai jamais jamais su. D'ailleurs cela n'a aucune importance: je le dis bien, j'aime autant épater un geek qu'une célébrité.

    C'est donc ainsi, que "THE SKATE", alias 'le patin", ou encore et surtout No Kouki in the Morning, mais tu peux continuer à m'appeler Kouki, fait ses adieux pour longtemps à son public, à qui il adresse ses plus chaleureux remerciements pour les téléchargements, et la considération.

    En tout cas qui lira ces lignes tombera sur un avis sérieux, je n'ai plus aucune envie. Il faut croire que c'est ce que je veux qu'il reste de moi, qui, je le répète, connaît son aboutissement dans le "HOME CINEMA", j'en ai fait l'expérience et ne triche pas. D'ailleurs j'ai toujours respecté mon public et entends livrer des concepts visuels de qualité.


    Sur ce je vous laisse, je vous déroule un caviar pour la suite, et bonne continuation les mates...
  • D'ailleurs, et après une réflexion très longue et intense, profonde, après cette longue pause que je me dois de prendre, il faudrait songer à l'avenir de "NKM", et oui.

    Car je me dois de respecter les utilisateurs qui m'ont fait confiance, tu le comprendras aisément ADC.

    Tiens, par exemple, toi, possèdes-tu des perspectives d'avenir pour ce qui concerne tes disques? En fait tu vois, j'ai besoin d'argent pour refaire mes peintures. Et puis j'envisage d'ici un an de faire un grand voyage, où je ferai de belles photos.

    Je rêve d'aller en Ethiopie du Sud, je tiens à te le dire. En "Abyssinie", pour être très exact. Je rêve d'y aller faire un trek, et d'y prendre de belles images, et de vivre de belles sensations. Mais la priorité serait de refaire mes peintures.

    En fait le pèlerinage de Compostelle était barbant, j'ai fait Paris-Orléans en six jours, mais je fantasme sur plus d'exotisme. Ce que je voudrais faire se rapprochant le plus, c'est l'une de mes oeuvres intitulées "Subjektive", mais en Ethiopie, c'est assez simple.

    A+
  • Ah ben ADC LEVEL je suis un petit peu déçu que tu n'aies pas répondu à mes formulations...
    Mais ce n'est pas grave. Je me doute bien que tu aies voulu provoquer des attentats faits de provocation afin de, révéler une vérité, qui, elle, est bel et bien là.
    Donc à relire mes propos, je n'y change rien à la vérité, à part que j'ai entrepris les travaux dans ma maison, et que c'est superbe, magnifique, enchanteur, blanc, blanc, tellement blanc, immaculé, hôpital, on se croirait dans une Eglise...
    Donc tu te douteras bien que j'ai tenu parole sur ce point là, et que j'ai épuisé mon pécule pour le moment. J'aime beaucoup ma salle de bain, elle n'est faites que de mosaïque arabo-grecque, on se penserait dans un hammam, et au point où j'en suis, je me demande si je ne vais faire poser du carrelage du même acabit dans mon entrée, cela ferait du plus bel effet.

    Mais, là, où, je tiens moins parole, c'est que je me contredis totalement en venant ici-même puisque les mots précédents, prouvent, montrent, démontrent, que j'avais fait mes adieux. Je n'ai pas véritablement envie de convoquer la philosophie pour me justifier, quoiqu'un Nietzsche, nous montrera à tous que l'on peut dire une chose et son contraire toutes les deux pages. En fait tu vois, ADC, et je sais que c'est un défaut, je suis assez lunatique dans mon genre, et j'ai parfois des périodes d'euphorie, parfois des périodes de lassitude, de nihilisme...
    Cela arrive à tout le monde. On a tous nos humeurs, et je t'avoue bien que la canicule faisant rage sur Paris, je me retrouve plus serein, et puis, il faut bien que je te l'avoue, cela dépend de mon rapport au shit aussi.

    Alors je bricole. Artistiquement. Je fais des choses à droite à gauche. Mais rien de super, ni même rien de susceptible d'être mis sur mon site, rien qui ne justifie que je le rouvre, du coup là je tiens parole, ah si ADC.

    Du coup j'ai deux plans à te présenter, mais c'est tacite, informel, inofficiel.

    Le premier, c'est un remix de "HOME" de Arthus-Bertrand: https://archive.org/details/kouki_21
    Je l'ai fait le 21 juin, c'est à dire il n'y a pas si longtemps. Ce qui est intéressant c'est que le rythme est calé sur la musique.

    Le second, c'est une remix du thème des drums de "Terminator", je l'ai fait aujourd'hui même: https://archive.org/details/kouki_TRap



    Allez, à plus!!!!!!!!!!!!!!

  • Salut ADC LEVEL... Je ne sais pas dans quelle région du monde tu vis en ce moment, mais il fait très chaud sur Paris. Et tu sais ADC, ce qu'il me vient à l'esprit, c'est que tu te plains que le forum est abandonné, alors que toi-même ne viens pas y apporter de contribution positive... C'est là je pense une forme de contradiction, et tu devrais peut-être y remédier en venant me parler, ou parler aux autres.

    Donc. Il faut l'admettre moi-même me contredis, en ce sens qu'avec ceci je ne quitte pas la toile, mais y reviens déjà, mais de façon simplement conviviale. Ce qui est important c'est le site "NKM".

    Je me baladais donc sur le forum, et cela faisant maintenant longtemps que j'avais remarqué la chronique sur Vanessa Carlton, qu'en fait j'ignore totalement, j'avais aussi envie de faire part de mon groupe préféré, ISRAEL VIBRATION.
    C'est un groupe de reggae composé de trois chanteurs, à l'histoire abracadabrantesque, que je vais vous raconter avec mes propres mots. Ce sont trois enfants abandonnés et atteints par la poliomiélyte, qui vivaient sur des cartons et par terre même, à Kingston. Ils faisaient des numéros pour les passants et pour gagner quelques centimes. Puis ils furent recueillis dans un orphelinat, et là, ont commencé à se convertir au Rastafari, en lisant la Bible essentiellement. Là, étrange coup du sort, fréquentant la mouvance rasta, ils sont découverts et lancés par Bob Marley, dans des albums roots, puis, plus tard, que je qualifierais de chill, aux sonorités plus modernes.
    Soyons clairs: c'est du "one love". D'où il y a une chanson sur deux qui est majeure, une chanson sur deux qui est mineure, et il y a - selon moi - beaucoup d'inutile. Ils ont également à mon avis fréquenté des sommets artistiques au milieu des années 90, puis se sont séparés, retrouvés, ont fait des duos dans tous les sens possibles jusqu'à sortir en cette année 2015 un album excellent, qui me fait pouffer de rire, en ce sens qu'il est vraiment roots, et que ça fait tellement de bien d'entendre ceci à l'heure actuelle...
    Mais, là où je voudrais vraiment me faire comprendre, c'est à propos de la magie qu'opère sur moi ce groupe, il est à la croisée de tout ce que j'aime, je les appelle les kool and the gang du reggae, c'est dire. Ce sont des voix, des musiques entêtantes, hypnotisantes, des paroles, de la sagesse, des sonorités.
    Voilà. C'est mon groupe préféré, c'est Israel Vibration. J'avais envie de faire partager mon attrait incommensurable pour ce groupe, et j'ai d'ailleurs fait une playlist de mes chansons préférées. Enfin elles n'y sont pas toutes, mais j'ai fait quelque chose qui vise dans ce que je préfère chez eux.
    PS: me hackez mon compte svp, c'est que de l'amour...
    N"hésite pas à nous donner de tes nouvelles ADC LEVEL!

    http://www.deezer.com/playlist/1210622971
  • Coucou ADC, c'est Kouuuuuuki.
    Je vois que tu as décidé de ne pas répondre à toutes mes formulations, et quelque part, tu as bien raison. Mais, car il y a toujours un mais, ceci pourrait sonner comme étant du harcèlement par la négative, et ce n'est pas une qualité très précieuse. Remarque, moi-même, ton modeste interlocuteur, suis un peu l'empereur de la négative également, ce que j'aime dans la vie, c'est snober, alors, je serais bien en mal de te jeter la première pierre.

    Enfin, cela dépend, puisque je suis tout de même très ouvert, quelque part naïf, et en recherche permanente de communication. C'est la timidité, ADC, mon plus grand défaut. Combien de choses j'ai pu rater à cause de la timidité, jusqu'à une grande partie de ma vie, alors que d'autres se servent dans l'existence sans plaisir aucun... Mais tu vois, depuis que je suis entré dans la vie active, j'ai bien appris la vie: c'est au sortir de l'Université, que j'ai réalisé que le marché de l'emploi était un monstre, aux exigences aussi infinies qu'imprévisibles. Alors tu sais, depuis j'ai appris la vie, et ai appris à relativiser, à modérer, les vents professionnels que j'ai pu me prendre, et ils sont absolument incomptables. Je pense que pendant longtemps je n'ai d'ailleurs pas été assez mûr pour affronter ce genre ce danger, et, Ô qu'autrefois, quelques déceptions me visèrent en plein dans le coeur... Aujourd'hui je n'en ai plus rien à faire, j'envoie des salves de candidatures et ne me soucie plus guère des conséquences, des refus et des regrets.

    Cela d'ailleurs, ADC LEVEL, poserait un certain nombre de questions ici-même, c'est ce qu'il me vient à l'esprit présentement. Tiens toi, par exemple, as-tu déjà entrepris d'être un musicien professionnel...? Moi je ne te cache pas que je ferais bien du multimédia mon métier, et d'ailleurs je vais faire une formation en archives audio-visuelles, là est ma possibilité. Mais même aux entretiens RH, je dis bien volontiers que le drame de ma vie c'est que je n'ai pas fait les bonnes études et que ce que j'aurais rêvé d'être, c'est réalisateur de cinéma. Tu vois ADC, pourtant, moi qui suis abonné aux vidéo-clips à la télévision, je connais vraiment mes limites, d'où je relativise énormément, et me dis, qu'effectivement je n'ai pas ma place à cet endroit.

    De plus tu sais, ADC, il faudrait que je te parle d'un truc, qui n'est pas très beau à raconter, c'est un sentiment que je vis souvent. En fait pour tout te dire, c'est un sentiment que je vis lorsque je suis en manque de shit, c'est ce que j'ai théorisé sous la forme du "ressentiment". C'est psychologique, mais j'ai emprunté ce terme au registre de la philosophie et à Nietzsche; ceci chez l'auteur définit le sentiment principal de la faiblesse, et consiste à trouver des coupables à l'origine de ses maux. Et bien, je vis parfois ce phénomène, tu vois comme je te confie tout, étant donné le passif qui est le nôtre, cela ne te choquera pas. Toi je ne t'en veux de pas grand-chose, ma "haine" est ailleurs. Alors voilà, des fois, je m'énerve tout seul dans ma tête sur des histoires du passé, c'est à chaque heure son lot, d'où par exemple, je ne sais pas si tu avais suivi, j'avais écrit un passage incendiaire sur Luc Besson: et ben c'était passager, puisque, tout cela participe du relativisme dont je t'avais parlé au début...

    Par exemple, et tu vas te marrer, j'ai passé plusieurs jours avec M le chanteur guitariste en vacances, et il aurait très bien pu repérer mon talent et y faire appel, avec le contact qui avait été le nôtre. Mais en fin de compte il m'a un petit peu déçu, d'où j'ai appris à relativiser l'ensemble de sa carrière... Il aurait pu, mais est-ce que tu crois qu'il l'a fait...? Est-ce que tu crois qu'il l'a fait...? Et bien non, ça s'est arrêté là et c'est ce qui est bien dommage.

    Allez, à ++++++++++++++++
  • J'ai écrit un petit texte.

    Il se nomme: "Psylvia et Marion"


    "J’ai aimé deux filles en trois ans. Et cela ne s’est concrétisé pour aucune des deux. Comme je suis un grand obsessionnel, ces deux histoires m’ont poursuivi, dans mon esprit, car on ne se remet pas si facilement des échecs amoureux. Je me demande si c’est de ma faute, ou si cela a été la voie normale des choses ; je veux dire, que je ne suis pas très doué en matière de séduction, et que quelqu’un de plus doué je n’en doute pas, aurait su y faire. La première s’appelle Psylvia. La seconde se nomme Marion. J’ai rencontré, si l’on peut dire, la première sur mon lieu de travail, et ce fut un coup de foudre. La seconde, le fut tout autant, et ironie du sort, elle était mon infirmière référente lorsque je fus hospitalisé il y a de cela deux ans tout juste. Quelles beautés… Je dirais que l’amour, c’est le corps, le sexe, l’onanisme. J’ai fait une séance de psychanalyse dans toute ma vie, puisque je n’y suis jamais retourné, et, m’interrogeant, sur l’une de mes obsessions, la praticienne me demanda comment elle se manifestait. Je me suis trouvé tout bête de confier que « c’était assez onanisant », c’est la seule vérité qui m’était venue à l’esprit. J’ai perdu ma vie sur un canular, il faut que je commence par là chers lecteurs. J’étais à la faculté, et si je parle de cela, c’est parce qu’il faut que j’inaugure le tableau de mes obsessions par la première, celle, dont je ne me suis jamais remis puisque, ma vie, a pris à ce moment, il y a dix ans, une tangeante dont je paie encore aujourd’hui les conséquences. J’avoue tout. J’ai été érotomane pendant un temps, et avais jeté un dévolu monstre sur une prof, à qui j’écrivais mail délirant sur mail délirant, plus le temps passait, et plus sa négative à elle, me faisait plonger dans l’abîme du non retour. C’était à la BNF, que je reçus le ridicule coup de téléphone imité des « Inconnus » ; et ce jour, je plaquai travail, études, vie antérieure, et me lançai dans une recherche d’emploi, toujours aussi difficile aujourd’hui ; si seulement mes rapports avaient été sains, j’aurais pu garder des contacts, mais la bonne nouvelle est surtout que je suis soigné depuis très longtemps, je ne sais pas qui est cette personne. Je me lançai dans une recherche d’emploi, qui, en réalité, devint traversée du désert, jusqu’à, ce que, il y a quatre ans, les choses se débloquent dans des ministères. J’ai commencé petit et court et puis suis monté, et c’est lors de ma première expérience, alors que l’on me donnait ma chance pour la première fois, que je commençais une nouvelle vie, que je rencontrai Psylvia, femme d’administration, mon rêve établi, mon idéal, la femme de ma vie. Ce fut un véritable coup de foudre qui dura le temps de la mission, c'est-à-dire un mois, et l’atrocité non dissimulée de la chose a été que mon contrat n’a pas été renouvelé, pour des raisons que j’ignore toujours. Plus de badge, plus de fille… Je m’étais dit, comme l’on m’avait promis une prolongation de plusieurs mois, que j’aurais tout le temps de concrétiser. Mais non. Ce fut un drame, d’autant plus que j’avais bien vu, que la dame, m’avait à la bonne, tant, elle me mettait dans le vent. Belle, blonde, sculpturale, jeune, parfaitement vêtue, je tombai sous le charme en quelques jours, et c’est à ce moment même, que j’admis mon amour pour elle, ce fut évident. Le temps passant, le culte s’est installé, et parfois j’ai des visions d’effroi, je la pense avec un autre homme, alors, que ma fantasmatique n’est faite que de ça, elle est absolument masochiste. Je ne dirais pas que c’est l’une qui m’a conduit à l’autre, mais je dois narrer brièvement un itinéraire, qui, ironiquement, y ressemble. J’avais fait plusieurs missions ultra-prestige, jusqu’à ce qu’une énorme dépression nerveuse me tombe dessus, à cause de beaucoup de choses je pense. J’étais premièrement absolument obsédé par une fille toxique, dont je ne parlerai pas même plus tant je la hais, et j’étais quelque part à la rue, sans travail, sans amour, sans argent véritable, mais avec des voisins qui se moquaient de moi, et contre qui, j’ai déposé une main courante. Des pensées suicidaires m’ont gagné. J’ai songé maintes fois à me jeter sous un bus. Alors, comme je suis resté malgré tout lucide, je me suis fait interner trois semaines, de mon plein gré ou presque. Et là, je suis tombé amoureux à la folie d’une infirmière, Marion. Ma référente. Très jeune, grande, une beauté…, je n’en ai jamais parlé à personne mais je l’ai aimée comme très peu, j’aurais volontiers fait un bout de chemin avec elle, sa désinvolture, son visage, son nez, son corps, son odeur, qui me faisait bander sur place. Forcément je fus libéré, et je ne la revis jamais. Alors il faut que je tire quelques conséquences. Ce sont des histoires qui commencent à tarder, et qui n’ont pas abouti. Pour moi c’est difficile de connaître l’amour, et il est imprévisible. Je suis enfermé dans deux obsessions, deux filles que j’ai croisées simplement, il y en a d’autres que je connais et avec qui je n’entends pas faire grand-chose, alors de quoi sera fait l’avenir je ne le sais pas. A l’heure où j’écris ces mots je suis emprisonné par les deux filles dont je parle, d’où mes objectifs, se concentrent, encore, sur elles, ce sont des idéaux, des idéales. C’est d’ailleurs à cause de Marion que j’ai quitté Facebook. Je l’avais retrouvée, et cela me rendait malade de jalousie d’assister à sa vie, alors, j’ai décidé de me « soigner », de télécharger ses photos en maillot de bain et de quitter ce site."
    05/07/2015







  • Hello ADC LEVEL...
    Et ben tu sais quoi, j'ai moi-même relu plusieurs fois ce texte, parce que je le trouve quelque peu fascinant. Moi qui ai toujours su ce qui était bon pour kouuuuuki, je pense que celui-ci il a de l'avenir. Je devrais le développer; parfois les plus grands incendies partent de petites étincelles, et je suis bien désolé d'établir que tout cela est bien vrai. Tout cela de ce que j'ai écrit dans le texte précédent...
    Et tu vois, comme depuis le temps j'ai commencé à faire le tour de ta personne, sachant que tu aimes tellement lire, écouter, avec sagesse, écrire, que tu aimes la finesse de l'introspection, l'onanisme verbal, les envolées lyriques et le phrasé, je t'écris parfois des idées qui me viennent à l'esprit par le biais de ce forum, mais principalement pour te rendre service, pour répondre à tes attentes. Et puis, comme je sais que tu m'adores, particulièrement, moi, je n'hésite pas à me jeter les deux pieds dans la mare afin que tu saches de très près et par plusieurs aspects possibles, à quoi je ressemble.

    Et tu sais ADC, je ne suis pas un mauvais bougre. Introverti, timide, discret, sensible, consciencieux, moral, c'est ainsi que j'aurais la prétention de me décrire en première intention. Mais également égoïste quelque part, mal-baisé, hystérique, je dis, que mes défauts ne sont que contingents, alors, que mes qualités sont innées. Ayant toujours connu la vie par le bon bout, et contrairement à Jean-Jacques Rousseau dans ses "Rêveries", je n'ai pas connu la pauvreté d'une ferme et d'une famille nombreuse au XVIIIème siècle, mais l'amour infini et éternel d'une mère qui m'est dévouée, et que j'aime encore plus que tout au monde, à une heure où, l'homme ne s'est jamais aussi bien porté. Heureux j'ai donc tout pour être, mais en même temps que dans mon discours doivent intervenir l'émergence des sciences humaines et la découverte de la psychologie, dépressif et paranoïaque je puis être, tout du moins triste et pessimiste, je pense parce que, vingt ans plus tard, une forme de substance a contribué à déréguler ma psyché. 20 ans je parais avoir alors que je viens de dépasser l'âge de Mozart, là est le paradoxe. Maniaque, irritable, obsédé par l'hygiène, c'est ainsi que je suis devenu, par le syndrome de la ménagère j'ai été investi, alors qu'adolescent j'étais absolument hippie. Comme l'on peut changer, hier encore, mais plusieurs vies avant, je vivais pieds nus à même le sol, nomade, tandis qu'aujourd'hui aller au supermarché est une aventure. Je le sens déjà d'ailleurs, on n'a plus à 36 ans les qualités physiques d'à 20 ans, les mouvements deviennent plus lourds, je dors plus, etc. J'ai très peu connu l'amour en fin de compte et si je dois tout avouer, pendant que tous autour de moi sont mariés, en couple, ont plusieurs enfants, je suis encore célibataire, sans descendance, préoccupé par des choses d'adolescent presque ou parfois, et au parcours professionnel flottant; ce qui m'avait rompu il y a de cela deux ans comme je m'évertuais à le dire, est que je ne possédais pas les croix à mettre dans les cases de la société. Pas de travail, pas de femme, pas d'enfants, pas de voiture... Qu'en ai-je à faire en fin de compte, aujourd'hui j'en suis surtout à cet endroit, et quelque chose qui me fait sourire, c'est l'avis que doivent avoir de moi mes anciens compagnons qui ne m'ont jamais revu. Rebelle j'étais, aujourd'hui militaire je suis et resterai. Je possède également un secret, ma première amoureuse, Adeline, il faudrait que j'en écrive un roman, mais vous comprendrez aisément que je ne puis en dire plus à ce sujet. Ce qui me distingue essentiellement de l'adolescence, mon cher ADC, je dirais que c'est la certitude de moi-même et du monde qui m'entoure: maintenant je sais, de façon empirique, qui je suis, comment je réagis, ce qu'il me faut, et comment est le monde. C'est la vie, qui se charge de t'apprendre la vie [celle-là, elle est pas terrible, ndla]. Et puis également, je considère que je suis en train d'ouvrir un nouveau cycle, d'entrer dans une nouvelle vie, du point de vue du métier, et donc moralement, car ma psychologie dépend tellement de mon travail... Ainsi, comme l'a dit l'ami qui a repeint mon appartement, "nouvelle maison, nouvelle vie": il ne savait peut-être pas ce qu'il disait, puisque c'est absolument la réalité, et que je suis maintenant apte à postuler de façon très sérieuse dans des des grandes entreprises très sérieuses, avec une candidature très travaillée à l'appui. D'où tu auras compris la nouvelle vie qui se présente à moi, > Je te laisse faire la synthèse et la conclusion.
    Ne me remercie pas, c'est un plaisir!
  • Coucou ADC.
    Si aujourd'hui je t'écris, c'est parce que je suis très content de mon nouveau maillot de foot.
    C'est le maillot de ma ville natale.
    Et puis comme je sais que tu aimes la provocation, je te poste un GIF pris à l'arrache.
    J'assume.
    Bonne fin de journée!

    Hebergeur d'image
  • Oui..., ADC LEVEL, je suis un peu confus de remonter le thread pour si peu en fin de compte, mais je décide de rompre la glace quelque part, car, je me demande, si toutes mes formulations te conviennent en bout de course.
    Et si c'est une interrogation, c'est également une douleur, celle de ne pas savoir quel est ton avis à propos de ce que je puis bien t'édicter.
    Il faut bien donc bien que je remette les pendules à l'heure, je veux dire, que je souhaiterais tenter d'engager une forme d'empathie de ta part, en me justifiant, après tous ces paragraphes.

    Je suis une princesse charmante, c'est en effet par là que je commencerais. Tu sais Michael Jackson, il disait "I am Bambi". Et nous devrions toi et moi philosopher sur le GIF du post précédent, en ce qu'il présente une plastique, certes, mais qui ne représente pas forcément ni intrinsèquement mon âme. Ô qu'elle n'est faite que de rose bonbon... Et ceci pose bien sûr une problématique plus générale sur les apparences. Tiens, toi, par exemple, malgré l'aspect brutal avec lequel tu veux apparaître, n'y a-t-il pas comme une forme de finesse en toi, ne t'es-tu jamais rêvé princesse dans un domaine enchanté...?

    Et puis tu sais, j'ai un métier, des compétences, des amis, une famille, j'ai fait des voyages, j'ai mon site auquel je tiens beaucoup, et puis j'ai mon appartement auquel je tiens tant également...; je veux dire, que pendant toutes ces années, où apparemment tu étais braqué sur une quelconque et peu significative apparence, tu étais dans l'erreur, voilà tout. Je n'irais pas jusqu'à employer des mots grandiloquents, car si on va par là, il n'y a plus aucune limite, mais je me rappelle bien, les attitudes qui étaient les tiennes jadis. Et je me rappelle également, à quel point j'avais tenté de t'éduquer envers et malgré tout. Tu me diras, peut-être que moi-même, t'ai jugé à partir de quelques apparences. Mais c'est que tu ne t'expliques pas, et que tu fais tout pour montrer que tu n'as qu'un neurone. Si seulement tu prenais la peine t'exposer tes idées, posément, peut-être que l'on pourrait mieux te cerner, mais ton fameux jargon gangsta m'a toujours fatigué.

    Donc tout cela pour dire, que j'espère au moins que mes propositions ne t'ennuient pas. Si là est le contraire, n'hésite pas à te manifester.

    A la prochaine!
  • ADC on compte sur ta présence indispensable au moment de l'éjaculation qui ne saurait tarder maintenant...



    .
  • Et bien M. @LIBRODIO, je suis outré, scandalisé. Mais comment pouvez-vous me croire à ce point court sur pattes...? Moi, atteindre ledit orgasme, dès maintenant...! Mais laissez-moi rire de cet amoindrissement, et c'est non pas là que vous me sous-estimez, mais c'est bien plutôt que vous n'avez pas compris. Je suis capable de continents de prose...: et vous me tendez une perche que je ne saurais que me hâter de saisir, il n'y a qu'ici que vous avez raison, et encore, parce quoi moi-même, y entrevois un intérêt certain. Cet intérêt se rapporte d'ailleurs à de basses couches de l'âme humaine, puisqu'il s'agit simplement de vantardise en fin de compte; j'ai l'amabilité de me sentir tant au dessus de vous, M. @LIBRODIO. Spectateur vous restez, alors que votre interlocuteur, jour après jour, innove, procrée, avance, progresse. Vous n'êtes pas sans ignorer que j'ai petite estime de vous, et votre remarque de carmin ne fait que l'amoindrir: point n'est besoin de convoquer un tiers pour un but ma foi oiseux, lorsque vous devriez applaudir. Mais M. @LIBRODIO, au lieu de gémir comme vous le faites, je vous prierais de claquer des mains, de rire aux éclats, tant ces tirades sont issues de la corne de Jupiter elle-même. Sans liberté d'écrire, il n'est point de puits dans lequel tomber. Cela signifie, qu'il n'y a que ceux qui ne font rien, qui ne se trompent pas. Or permettez-moi de vous confier que ce topic côtoyait l'excellence avant que vous n'y mettassiez les pieds. You're talking to me, là serait la substance, de ce que je pense, puisque je suis, en puissance, loin, loin, très loin, tellement loin, d'en avoir fini et de dégonfler. Enlevez-vous ces idées de l'esprit, je vous en prie.
  • EN ATTENDANT GODOT REMIX :"Or permettez-moi de vous confier que ce topic côtoyait l'excellence avant que vous n'y mettassiez les pieds."

    Mazette !
    et bien ça y est....Tu jouis seul dans ta culotte petit bonhomme ? (1)
    Remarque "SE MASTURBER C'EST FAIRE L'AMOUR AVEC CELUI QU'ON AIME"
    Woody Allen

    NB (1): Petit bonhomme = "Court sur pattes, cul large et vilain pas beau, épais de partout, regard pas net" (énième photo à l'appui) C'est l'avis de Melle CHOU-LI de Librodio qui en rigole toujours sur recommandation de l'intéressé lui-même au post précédent (un joyeux drille !).
    Et Mme Wang Dong (une ancienne maoiste) d'ajouter au dessus de son bol de rires " Et dire qu'il se dénude sans aucune pudeur devant tout le monde depuis des années; mal foutu comme il est, s'exiber comme ça...Ajoutant à ses charmes une chiasse verbale sans queue ni tête, n'ayant de sens que pour lui (et encore rien n'est moins sûr d'un post à l'autre, d'un pseudo à un autre , voire d'un topic et d'une année à l'autre..)"

    Pour ma part, Je suis trop occupé par les autres pour lui redonner encore une fois mon opinion; pour l'instant.
    j'emploierai seulement la formule lapidaire par laquelle ADC LEVEL lui présentait jadis ses salutations systématiques:
    "TOUCHE A TON CUL"


    Merci beaucoup.



  • RETOUR VERS UN PANORAMA DE L'OEUVRE MUSICALE DE
    ADC LEVEL ANNEES 2006-2012 SUR JAMENDO

    image

    Clic sur affiche ou ouvrir dans un nouvel onglet"

  • Je pense personnellement que @Librodio est un gros bouffon...)
  • ADC LEVEL AU TOP20 CD N°31 DES MEILLEURES MUSIQUES RADIOPHONIQUES SUR LIBRODIO

    image
     
    Clic sur affiche ou ouvrir dans un nouvel onglet"

    LIBRODIO AU SERVICE DE LA MUSIQUE EN LIBERTE ET DE SES ARTISTES 2004-2015

    "The man that hath no music in himself,
    Nor is not moved with concord of sweet sounds,
    Is fit for treasons, stategems, and spoils.
    The motions of his spirit are dull as night,
    And his affections dark as Erebus."*
    -- William Shakespeare
    --Lorenzo from "The Merchant of Venice" (V.i.82–86)




  • Bon, ADC, maintenant que l'autre bôlosse de Librodio est parti, nous pouvons retrouver un peu de sérénité toi et moi. Car tu sais bien que c'est toi et rien que toi ma poupée. Il est vrai, que parfois je passe un peu mes nerfs sur toi; mais tu te dois, de ton côté, de jouer le rôle de poupée comme il se doit, autrement où va le monde... Et tu sais, ADC LEVEL, ce que je pense, c'est que tu ferais mieux de copiner avec moi qu'avec Librodio, ouais... Mais qu'il est mauvais ce bigambiance, c'est vraiment une mauvaise graine: j'avais envie de lui sortir ses quatre vérités, et puis ai ravalé mon ressentiment. Une princesse charmante, c'est fait de délicatesse, cela rêve d'enchantements, et il y a toujours quelqu'un pour vous abîmer la beauté de la vie... C'est comme cela, il y a toujours de la racaille pour te pourrir l'existence, d'où cela ne sert à rien d'aller voir dix mètres plus loin, tu trouveras du même, je ne sais pas si tu vois le genre. Cela signifierait qu'il y a des cons partout, d'où ce n'est pas la peine de déménager, car tu trouveras le même genre ailleurs. D'ailleurs ses propositions m'ont attristé durant quelques secondes et ce sont quelques secondes de trop. Tu sais ADC, je suis quelque part très susceptible, pour diverses raisons, mais essentiellement parce que je n'ai pas confiance en moi à mon sens. Ce manque de confiance, est tellement édifiant, je suis tellement introverti, je m'excuse tant d'exister, qu'il peut verser à la parano en ce sens que j'ai des grandes tendances à penser que les gens ne m'aiment pas. C'est que j'ai des problèmes pour accepter ma plastique, et, tellement complexé, comme ce sont les apparences qui comptent au premier contact, tu auras bien compris la logique. Y'a ma copine qui me dit que non, que j'ai une tête de premier de la classe. Et bien cela j'ai beaucoup de mal à l'accepter. Un tel premier de la classe, que je fus félicité, d'avoir préféré mes peintures à des belles vacances, par beaucoup de monde. Mais tu vois, du coup, comme je ne pars pas en vacances cette année, je m'ennuie un petit peu, et c'est ainsi pour cette raison que je suis si actif sur cette plateforme. C'est donc la faute à mes peintures si je te colle un peu aux baskets, et puis, je ne sais pas, depuis quelques semaines il fait tellement chaud que je me suis mis à picoler, et ça te vient vite à l'esprit l'alcool; je consomme djeuns, c'est-à-dire que j'enchaîne trois consos cul-sec, et puis là je suis sur un petit nuage et ça va beaucoup mieux. Mais ce n'est pas le cas en ce moment, rassure-toi. Plus tard. Bon. J'ai trouvé que la "tirade de l'orgasme" était très bien écrite, j'en ai ri tout seul dis-donc. Et puis comme c'est un peu l'été Bigga Ranx pour moi, j'ai des tendances à flotter entre le rêve et la réalité, entre le jour et la nuit, et ce de façon permanente et indéterminée. C'est très sympa l'époque que je suis en train de vivre en ce moment, alors là oui, il faut que je te le dise ADC: je n'ai aucun problème, aucun souci, je me laisse aller, me laisse vivre, fume, bédave et bois, j'ai de l'argent, et suis très très bien dans ma tête, comme rarement. Et puis voyager, pourquoi en fin de compte; tiens, j'ai une copine, qui revient du Bélise, et oui ça existe. Elle a passé les deux semaines les pires de sa vie, ça a été catastrophe sur catastrophe, et il paraît que c'est une zone à tous les étages. En fait et c'est ce qui est absolument étourdissant, en tout cas moi ça me fait très peur, ce minuscule pays est connu pour le "trou". Non ne ris pas, c'est une réalité. C'est une immense fosse, toute ronde et ultra-profonde, dans laquelle les plongeurs en apnée se laissent descendre. J'avais vu des images à la télé, c'est un vrai cauchemar pour moi, mais j'avoue que les images étaient superbes superbes. Mais il ne faut pas rêver: au mieux, on le survole en hélicoptère. A+!
  • Bon, euh, @Librodio, mon bôlosse, n'ayant pas du tout apprécié vos propos très crus et absolument gratuits sur mon intégrité physique, je décide après capricieuse réflexion, car par là va le vent du matin, et le monde appartenant à ceux qui se lèvent tôt, de vous faire parvenir une petite rétrospective de mes oeuvres où l'on me voit. C'est très simple, elles sont toutes "banned". Car je possède en effet toute une quantité de fichiers banned, depuis longtemps j'hésite même à en faire une page sur mon site. Je vais vous les expliquer une à une.

    Donc voici. quel travail d'archivage, j'ai dû retourner dans un certain passé.


    Celui-ci est vraiment le chef d'oeuvre. C'est une succession de scenettes bleutées sur le thème des 1001 nuits. Il y a pas mal d'effets graphiques sympas, cela parlait en fait de la solitude et de ses conséquences, des années plus tard, après une déception sentimentale. Quel coming-out! Et puis cela signait mon grand retour après une année d'absence. Je garde un bon souvenir de cette époque, glaciale.
    https://archive.org/details/1001Red-AlternativeMovie

    Celui-ci, est le dernier chronologiquement. Il est très bien, comme je l'avais déjà dit, il possède un beau grain, et puis il est marrant, cocasse. Disons que pour un book, c'est original, non? Vous savez les Librodio, comme on le dit, il y aura toujours un rôle pour vous, et ce ne sont pas mes réalisateurs idolatoires qui vont me dire le contraire.) Ce que je regrette seulement, est que j'ai l'air un peu rustre sur ce document, en réalité je suis plus fin, androgyne, jeune. Mais voyez-donc le sujet d'après à ce sujet.
    https://archive.org/details/kouki_BOOK

    Celui-ci, est celui qui me décrit le mieux, physiquement parlant, celui qui se rapproche le plus du vrai. C'est un slideshow, qui date d'une époque où je courais beaucoup, d'où j'étais plus mince. C'est le genre de choses qui me fait dire, penser, et admettre qu'il ne faut pas trop présenter des plastiques du passé quand elles ne sont plus valables.
    https://archive.org/details/bOOK-bOOk

    Celui-là, c'est une vidéo de moi en train de jouer de la guitare du ADC LEVEL. Je l'aime bien, et vous remarquerez qu'ALDEBARAN se lève en même temps que la musique, c'est une chose que j'ai toujours trouvée mignonne.
    https://archive.org/details/Aldebaran-Solo

    Enfin et pour conclure, the last but not the least, pareil, une vidéo de moi en train de jouer de la guitare sur du Mylène Farmer.
    https://archive.org/details/JeTeDisToutMix



    Un petit cadeau pour mon bôlosse. Bonne journée!
    Hebergeur d'image
  • Cher petit bonhomme en mousse,

    Je suis heureux que tu aies bien pris conscience de mon inimitié et que tu me rendes
    destinataire de la tienne.
    J'exulte même que tu aies jugé nécessaire de l'accompagner opportunément d'une documentation vidéographique encore plus révélatrice d'un portrait exceptionnel.

    Nous nous contenterons d'en feuilleter quelques images, le contenu en étant comme toujours l'illustre Kouki ou ses placébos .... + de 58 minutes pour une seule ! A 25 images par seconde c'est monstrueux... Pathologique.

    Accrochons-les seulement à la cimaise de ton impudique exposition publique permanente, offerte à toutes les bonnes et indispensables volontés.
    (N'ayez pas peur ! Entrée gratuite et permanente.. C'est Kouki Le Magnifique!)


    Mais en quelques mots qu'est qu'il en ressort de ce constant besoin de parler de soi et de d'afficher en voulant les autres à témoins ?

    L'image d'un court et petit bonhomme au physique ingrat qui se voudrait tellement longiligne et beau,
    Telle est la cause à effet.


    .Nous l'avons vu maintes fois, tout le long de ces années, preux chevalier aux atours trops grands, heaume tombant sur le nez, défenseur incorruptible et infatigable de soi même, (mon SURMOI souverain) vouloir enfourcher une maigrichonne Rosinante de hasard. Se montrer tel un Dom Quichotte, reécrit, maître de tous les arts, je veux dire de tous les grands moulins de rencontre aux longues ailes et bonnes et saines moûtures.

    Mais, pauvre petit bonhomme, O tant mieux Sainte Sauvegarde ! Partout chassé d'un seul coup d'aile....
    Emporté par le vent comme un piaf...Partout.

    Désormais 25 mêtres carrés suffisent semble t-il à ce grandiose destin.
    Ah ! s'il n'y avait pas ces voisins bavards et insupportables... (autre post mémorable)

    Ses derniers documents vidéos d'un amateurisme infantile, ou la moindre image,
    maladroitement solarisée, se voudrait oeuvre d'art annoncée, le moindre mouvement de tête ou du cul une scène au moins Shakespearienne: un "to be or not to be" d'anthologie cinématographique parmi les plus grands; nous montre encore une fois, un ego surdimentionné dangeureusement, qui ne peut admettre (mais alors non...non !)
    que son rôle génétique est celui (tenu d'ailleurs avec bonheur par bien d'autres) de Sancho Pacha, voire celui du Sergent Garcia dans Zorro;;; (physiquement mieux adapté peut être)
    Erreur de casting.
    Le voyez-vous accompagnant Rosinante par la bride sur les chemins de Compostelle, enfin je veux dire pas plus loin qu'Orléans... Mrd !: il pleut, il fait froid.. Je rentre vite chez moi faire le récit d'un aventureux pèlerin international avorté par la morne plaine.
    (un post mémorable et pitoyable dont il a honoré ce forum musical dans la plus parfaite inconscience du ridicule et O combien j'en passe de la même veine ! Qui ne demandent que reédition)

    Pour ma part, je n'ai qu'un seul souhait, celui de le voir (encore une fois, hélas) mettre deux pages à nous dire qu'il ne touche plus à son ordinateur et quitte (encore une fois) ce forum.
    Deux pages au moins pour un arrêt définitif serait là un moindre défaut.

    Une question de santé mentale.

    Dans cas contraire, très probable, de pousser plus loin le ridicule inconscient et chimiquement entretenu de paraître sinon d'être, je le laisse poursuivre son "dialogue" avec son interlocuteur absent réduit au rôle important de poupée gonflable.
    Quoi ! Attribué par l'illustre il n'en serait pas flatté ?
  • Moui. Disons que cela reste un minimum respectueux. Je puis tout à fait concevoir que l'on n'aime ni ma personne ni mon art, et je suis très ouvert d'esprit pour ce qui me concerne. J'aime beaucoup le sens de la parole, surtout celui de l'écrit, et je suis absolument ouvert à la critique. D'ailleurs c'est pour cela que je suis abonné aux émissions politiques, par exemple j'aime bien BFM/TV, c'est un réflexe pour moi, je connais leurs couples et leurs codes par coeur depuis tant d 'années: j'aime les idées, la façon de les faire passer, le sens des mots, les polémiques... Je ne fais pas tant d'infographie pour rien, et si c'est pour que l'on me dise oui sans même regarder, cela ne m'intéresse pas du tout. J'aime d'ailleurs suivre mes instincts en matière d'avis, ne pas tricher, suivre mon sentiment profond, et cela quelle que soit l'idéologie sous-jacente, justement, parce que je pense, qu'aucune doctrine n'est parfaite, et que rien n'oblige à l'embrasser dans sa totalité. Vous me faites mal, @Librodio, et je considère toujours que vous êtes un gros fomblard: vous me heurtez, parce que je ne comprends pas pourquoi ce caractère belliqueux et narcissique. Mais quel empêcheur de tourner en rond vous êtes... J'ai de vous la pire des visions, et tout ce qui rejaillit de vous n'est que ridicule, à commencer par l'illettrisme. Pour votre gouverne, vous saurez que "dialogue" vient de la racine latine "dia" "logos", qui signifie à travers le discours. On peut donc dialoguer tout seul, et oui, mais je n'ai tellement pas envie d'entrer dans votre delirium, tant la paix, m'investit ce soir. La contradiction, la mise à l'épreuve, sont des choses absolument nécessaires, c'est d'ailleurs le fondement de la science; il faut expérimenter, avant que de mettre sur le marché, et toute chose dont nous pouvons jouir, est le fruit d'une invention scientifique qui a été testée. Vos avis me sont donc, là est le pire, précieux, car étant un peu le versant ultime de la contradiction, quoi que l'on puisse aller beaucoup plus loin, ils m'informent de ce que l'on peut penser de moi, et je suis justement en recherche de ce genre de conseils. La vie n'est jamais terminée, et il faut savoir évoluer, écouter, c'est très formateur, d'avoir des avis extérieurs. Et puis, votre avis, doit refléter l'opinion d'autres personnes, c'est quasi-nécessaire. Cela ne remet pas en cause ce que je pense intrinsèquement de mon activité sur ce site, laquelle se voulait conviviale et humoristique, avant que vous ne la pourissassiez avec votre mauvaise éducation. Personnellement je pense que vous êtes un mal-torché. Mais j'admets absolument que chacun son avis, le vôtre étant à mon égard impartial. Que de compliments en tout cas. C'est un peu idiot, et je ne sais pas si vous avez "testé" de mes belles infographies et de mes beaux albums, cela vous n'en parlez jamais: ce que je pense, au plus profond de moi-même, c'est que vous n'avez aucun sens de l'humour et que vous êtes absolument rigide et dominant, d'où la méprise, puisque je ne savais même pas que vous existiez avant que vous vous manifestiez. Vous êtes vraiment fatiguant à la longue, et, si je puis me permettre, à mon tour, je pouffe encore de rire en repensant à votre coup de poing sur la table toujours aussi autoritaire et psycho-rigide """"je"""" suis charlie!" Car moi je reste fasciné par les théories de M. Emmanuel Todd, lequel a su percevoir quelque chose dans son dernier essai. Lui-même d'ailleurs, qui était si anti-sarkozyste lorsque j'étais encore pour, n'a pas eu la moindre hésitation pour aller se justifier sur les plateaux de télévision.
    Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
  • Heureux d'avoir ete utile.
    Quel pathos ! La cuvette est pleine.
    "Messires, levez le siège".
    Pitoyables signes pathologiques.
    A suivre chez le psychiatre
    .





  • Euh, grecque, la racine.




    "Fenêtre"



    Hebergeur d'image



    A la prochaine!





















  • Il est préférable d'utiliser "vous n'êtes pas sans savoir" plutôt que "vous n'êtes pas sans ignorer" petit bonhomme en mousse savant auto-proclamé... Au fait quels diplômes ? que l'on sache... Pour te recommander à l'INA malgré ou a cause de ton handicap.

    As-tu passé ton bac cette année ? ou ton CAP de couvreur-zingueur peut être ( section archives)...
    Quoi qu'il en soit l'épreuve commune de philosophie 2015 "L'OEUVRE D'ART A T'ELLE TOUJOURS UN SENS ?" avait tout pour déclencher chez toi une titanesque chiasse verbale qu'elle que soit l'option.

    On l'a échappé belle !
    .
  • Tiens ! mon petit bonhomme en mousse savantissime voilà qui va te permettre de ne pas penser qu'à toi ce matin et nous éviter une coulée immédiate.. Sors un peu prendre l'air...Une page pleine de 4 albums TOP20, soit quelques 80 titres-pistes musicales de tes petits copains rien que pour toi, d'un clic; mais il y en en plein d'autres, si tu peux supporter ce résultat de notre travail en commun au service de la musique en liberté...
    Mon Dieu que c'est bon à s'occuper un peu l'esprit par l'altruisme musical !
    Tu devrais essayer... Mais ca demande beaucoup de don de soi, du temps et de l'argent et ca fait 10 ans déjà pour ma part, après 30 ans de labeur: Je te dirais tout si tu te soignes.
    http://logifast.com/RADIO/AUDIOTHEQUE/AUDIOTHEQUE-LIBRODIO_2.htm
  • Non mais !, sussure Madame Wang Dong (ex Sarkosyste) Après tout pourquoi aurait-il seul l'usage exclusif des toilettes sèches pour nous déblatérer ses conneries non structurées et décousues?
    ON A AUSSI LES NOTRES (+ COMMUNAUTAIRES) :) !

    image
    http://logifast.com/RADIO/AUDIOTHEQUE/AUDIOTHEQUE-LIBRODIO_2.htm


    NB: Rassurez-vous camarades je n'irai pas jusqu'à afficher ma gueule de métèque en un Gif clignotant, j'ai autour de moi quelques infirmiers vigilants....
  • Et bien M. @Librodio, après la radieuse journée que je viens de passer, et, ayant fait part de votre cas à ma chère et tendre de toujours, je décide d'obéir à son impératif, bas, grave, désinvolte, raisonné, "eh ben arrête...", et d'arrêter. C'est bon, vous avez gagné, je ne reparaîtrai plus.


    Pour la sauvegarde...)
    "NB: Rassurez-vous camarades je n'irai pas jusqu'à afficher ma gueule de métèque en un Gif clignotant"
  • Jusqu'à quand ? Sous quel pseudo ? Dans quel état ? Dans quel topic ? Dans quel délire ?
    Mes hommages à ta maman.
    A bientôt, sans nul doute.

    Pour t'assurer une autre radieuse journée communautaire que tu sembles apprécier:
    Une dose thérapeuthique, matin et soir, est recommandée par la faculté ...;
    http://logifast.com/RADIO/AUDIOTHEQUE/AUDIOTHEQUE-LIBRODIO_3.htm
  • Peuchère quel travail avec cette canicule...
    En 3 clics déjà 240 pistes-musiciens présentés à l'écoute sur la plage... Respirez à fond !
    Vous êtes ici aux grands airs avec RADIO LIBRODIO VACANCES...
    http://logifast.com/RADIO/AUDIOTHEQUE/AUDIOTHEQUE-LIBRODIO_4.htm
  • Chers petits musicos généreux de mon cœur,
    Vous cherchiez ADC ?
    Il est là, parmi les Grands !

    http://logifast.com/LIBROMEDIAS.htm
    et si vous voulez encore + de bonnes nouvelles musicales
    de vos chers petits copains d'amour et d'amitié sur LIBRODIO
    http://logifast.com/RADIO/AUDIOTHEQUE/AUDIOTHEQUE-LIBRODIO_8.htm
    Ne dites pas qu'on ne s'occupe pas de vous: Vous le valez bien ....
  • Pour répondre à vos demandes, il est signalé que tous les artistes dont nous aidons à promotionner la musique en liberté sur LIBRODIO, dans les pages-player ci-dessus, ont hébergé ou ramené leurs œuvres sur leur site préféré, j'ai nommé JAMENDO.COM.
    Si l audition de nos pages-player LIBRODIO révèle un artiste dont vous souhaiteriez avoir l'album complet il suffit de mentionner le nom ou le titre de celui-ci figurant sur nos pochettes dans le champ RECHERCHER sur le site N°1 de la musique libre Jamendo.com


    La majeure partie des Artistes choisissant maintenant l'option connexe Jamendo-PRO celle-ci leur permet la juste rémunération de leur talent.
    BONNES VACANCES A TOUS ET A BIENTOT PLUS ENCORE
  • cher Georges, on a bien fait de te laisser les clés de la caravane, je vois que tu a su chasser cet autokiffeur professionnel qui fait passer le légendaire Narcisse pour un disciple du Bouddha dans l'oubli de soi. Mon Dieu quel ego.... un tel résultat est donc génétiquement viable?

    et merci de ta transmission diligente de nos modestes notes qui ne sont là que pour faire roucouler ( comme la voiture en manoeuvre dans un garage portugais, qui roucoule lol ) les oreilles de tout un chacun!! :)
  • Dominique, si un appui avait été nécessaire; c'est, sans conteste le tien que j'aurais sollicité; et çela pour deux raisons issues de plusieurs années d'appréciations de l'homme, le talent du musicien, le courage et la pudeur des sentiments exprimés sur soi-même et les autres.
    Merci de tout cœur pour un post sans ambiguïté, de parti pris.
    Une chose rare ici.
    Un Ami.


  • ;) je rougis
  • Salut les gars !! Merci Librodio pour les chataignes dans la tronche de l'autre face de slime, hello dom !!!

    Kouki : pète et sens toi, face de cul
  • Kouki : do the endyend coast to cost shiiiiaaat on your face of cryptal biatch, yeaaahh
  • ADC, tu es borgne, et dévisagé par une énorme balafre à l'oeil, je te l'ai déjà dit, tu ressembles au frère défiguré dans la "Maison assassinée".


    Mais attendez quelques instants, je vais écrire un texte afin de vous livrer le fond de ma pensée.
  • Anonymous, au secours!


    Je ne pensais pas qu'un jour j'en arriverais là, mais premièrement, pensez-vous en toute quiétude que je vous doive un semblant de parole...? Je pouvais avoir une certaine forme de patience, mais je pense que vous avez été un petit peu trop loin, et votre côté satisfait me fait avoir encore pire estime de vous, tous autant que vous êtes. Il y en a en qui ne m'ont jamais cherché, MTA, Hecoures, San ou d'autres, mais la petite mêlée qui m'apparaît m'apparaît bien dérisoire.

    J'ai adopté un principe: celui-qui dit des propos, n'engagent que lui.

    Et vous savez-quoi? Vous êtes, Librodio, Dom the ours, et adc level, des oisillons tombés de leur nid. En quoi croyez-vous que vous m'avez chassé je ne le sais pas, puisque je suis parti tout seul, et que je ne vous dois aucune forme de parole... Alors, pourquoi êtes-vous des oisillons tombés de leur nid? Parce que vous n'avez jamais rien vu, et que de ce fait, vous n'acceptez rien, la logique est implacable. Ô que l'introspection est belle, ô que l'image est belle... Vous savez les Dalton, votre côté satisfait me fait un peu soupirer, tant il est fait de couardise.

    Alors j'accuse. Pour être très franc, j'ai fait une demande pour que l'on me supprime mon compte utilisateur, qu n'a pas été entendue. Peut-être qu'en rajoutant que "Jamendo" est un enfant de la honte, cela aboutira.

    Mais quelle estime je puis avoir de ce site... Depuis 2008 je me fiche de lui, et ne fais que venir racoler des téléchargements! J'ai un petit peu l'impression que cette plateforme est devenue 4chan, un concentré d'imbéciles, menée par l'autoritariste Librodio. Ma maman, gros bôlosse, elle prend un gode ceinture, et elle te le met jusque dans le tréfonds du larynx jusqu'à éviscération.

    Je disais donc, mais pourquoi êtes-vous des oisillons tombés de leur nid...? Car je pense que vous n'avez jamais ouvert un livre de votre vie, que vous n'avez jamais allumé une télévision de votre damnée condition. Il est absolument sain, que d'écrire, se divulguer, et moi qui suis si enviable, me dois, de communiquer, afin, que mes abonnés puissent se trouver, se définir.

    Sinon je ne vais pas vous la faire à l'envers j'ai bien picolé aujourd'hui: une bouteille de rosé d'anjou, deux Dièsel [Martini rosso+bière], et une double grim pour finir. Mais ce que j'aime c'est la Desperados Mojito, qu'est-ce que c'est bon au goût. D'où je suis un peu éméché, et c'est sans aucune appréhension des conséquences que j'écris tout ceci.

    Donc. Pour synthétiser, je ne vous dois aucune forme de serment, j'ai bu, je vous méprise, vous êtes des oisillons tombés de leur nid. D'ailleurs, qu'est-ce qu'on a pu se foutre de ta gueule, ADéchet. Tu te souviens quand tu venais mendier de l'amitié. Tu ne l'as jamais eue, et à juste titre. Quand au métastasique dom the bear, je me souviens encore de ses photos et de sa petite famille, et de son inénarrable et incroyable cv musical...

    Conclusion: j'ai changé mon site d'esthétique. En voyant les réactions qui sont les vôtres, ridiculissimes, j'ai adopté des couleurs qui se situent pile poil entre l'anarchie, Daesh et la piraterie. C'est très ferme comme décision, plus je rencontre des bôlosses dans votre genre, et plus mon intégrité se rafermit.



    Un peu de salade, c'est comme DASH ULTRA, ça rafraîchit l'air.


    Hebergeur d'image
  • C'était prévisible et annoncé.
    Quelle détresse mentale !
    Pour ma part, la réponse appartient à Jamendo seul
    quand au maintien de ses membres.
  • oui, il lui reste l'immolation rituelle, s'il en a le courage... enfin je vois qu'ADC ( coucou à toi aussi ) lui propose de sentir son propre vent corporel et que du coup, fort à propos, il déploie le papier wc le Trèfle lol ;)
  • Le papier cul intégré c'est quand même pratique quand on a l'anus placé aux bouts des doigts;
    déformation congénitale, sans doute due à une méthode de conception contre nature dont nous avons la description détaillée et savante plus avant,;dotant la maman du "Petit Bonhomme en mousse"d' un organe reproducteur saillant et fantasmagorique , issu d'enfers imaginaires et délirants ...
    (La pauvre ..Pourtant si maternelle et bonne envers lui semble t-il : Lui demandant seulement de se taire.)

    Devrais-je donc assumer en plus les affres de cette paternité anormale ?
    (Enfin restera plus tard le test 'ADN le cas échéant, je saurai contester l'ouvrage mal bâti...)

    Un peu de compassion cependant ! Tous les handicapés détenteurs de leurs cartes
    ont droit à une place sur cet espace réservé, sinon ou iraient-ils chier, les pôvres ?... Notre patient se contenait déjà depuis 5 jours sans savoir ou aller...
    L'ennui c'est qu'il insulte " la Dame Pipi" au passage, partant sans tirer la chasse et gratos en plus...Pauvre Madame Jamendo si clémente... Notre "Chez Lorette" à nous.

    Il suffira donc de nettoyer à la balayette les excréments et vomissures avinées du "fadoli" comme on dit chez nous.
    (et zou après la pipoline, l'alcool maintenant pour justifier le délire- Sait-on jamais... "et plus mon intégrité se rafermit." comme il dit le mec !)
    Pauvre petit Bonhomme en mousse, devoir lui barbouiller sa chiasse verbale sur sa gueule clownesque et tellement attirant..;Un régal a venir... lol:)
    image
    STAND DE TIRS "L'ILLUSTRE PETIT BONHOMME EN MOUSSE"


    Signé:
    PAPIJO
    "L'abus d'alcool est dangereux pour la santé".
  • Putain, dix heures pour écrire un post. Faut arrêter l'obsession bouffon...(:


    Hebergeur d'image
  • T0UCHE A TON CUL ! (3 secondes)
  • mwarf .....arf ..... arf....
  • Alors. Aujourd'hui, c'est une belle journée qui s'annonce, j'ai bien dormi, tout va bien pour moi, je vous remercie, et je ris déjà, parce que J--A--C, vous aurez beau pas être beau, à part que je viens de découvrir votre existence, vous êtes @MarioBros, ou, @LuigiBros, cela dépend des enfantillages.

    Mais. Il faut tout de même que je mette les choses au point, afin que mon lectorat ne reste pas sur un malentendu, je ne voudrais pas me fâcher avec lui. Oui quand je dis que mon esthétique est empruntée des mouvances armées islamiques, il faut tout de même modérer mon enthousiasme, je ne cautionne aucune forme de violence, comme de bien entendu. Je suis un doux, pacifiste, et j'aime l'homme de loin. Je me souviens d'ailleurs du texte humoristique que j'avais publié par ailleurs, qui touchait à un je ne sais quoi de plus abstrait. Donc, il faut tout de même que je m'explique à ce sujet car il est important et que je ne voudrais pas baisser dans l'estime de mon public, cette esthétique au pluri-sens, est surtout une réaction internet due au fait que j'ai fait le tour de votre question, et que vive le retour à la terre. Sinon je ne suis qu'occident, travaille et suis pour pour pour le Monde Libre, le revendique, c'est surtout que vous ne savez rien de ma vie et de ce que je pense de la misère, qui est belle, on est ok, hein.
  • Bon finalement me disais-je, même sa maman n'y pouvant rien.. Pourquoi ne pas le laisser déconner à plein tube?
    "Oui quand je dis que mon esthétique est empruntée des mouvances armées islamiques,..

    J'espère seulement que vous aviez remarqué.

    "Le Petit Bonhomme en mousse" est actuellement sur une nouvelle route pathétique (Elles ne se comptent même plus), vers une sorte de "nouvelle Compostelle Moyen-orientale à domicile" .Je ne me fais pas de souci pour lui, l'affaire ne dépassera pas le palier de ses 25 mètre carrés occidentaux.
    Seuls ses proches risquent d'être les victimes innocentes de l'explosion mentale.

    Laissons-le faire, l'élu de son lectorat ..il"travaille et suis pour pour le Monde Libre, ..
    Attendons nous aussi d'être sauvés, mécréants que nous sommes.
    C'est finalement bien plus à la mode que la version "Napoléon"

    NB: J'ai rarement rencontré un cas pareil me faxe Madame Wang Dong, agrégée de psychologie clinique néandertalienne et ayant vécu la révolution culturelle avec le Grand Timonier. Melle Chou-Li, 23 ans, assistante, postscripte " Quel con ce nabot !"
  • Elle est bonne Melle Chou-Li...? 23 ans, intellectuelle, j'aimerais en savoir plus sur sa plastique, cela me donne les crocs. Bon. @Librodio, vous êtes FATIGUANT. Désespérément, vaniteusement, relégué au rang de spectateur, vous ne me faites même plus mal. Je ne sais pas ce que vous avez à me coller aux Nike de la sorte, mais quand je parlais de vous en terme de "narcissisme", c'était très grave. Ma certitude, est vous êtes un no-life absolu, tout le démontre. Et grands dieux que vous êtes éreintant avec vos éternels poncifs...; et la longueur des textes, et les noms d'oiseaux, et le délire, et les Chinois. Pour ma part, je ne sais pas qui est cette Mme Wang Dong, mais pour commencer il n'y a pas de quoi se vanter d'avoir été maoïste, c'est une immonde dictature qui a fait des dizaines de millions de morts. A la fête des voisins il y a longtemps, j'avais dit que j'avais été partout en Asie; c'était ne pas dire que je boycottais la Chine pour des raisons politiques et personnelles.

    Sinon, l'expression en italique "pourquoi ne pas le laisse déconner à plein tube", me plaît beaucoup. Alors là oui. Je dirais que là on avance, que c'est même la grande marche. C'est le "plein tube" qui me plaît, rapport à la musique.

    Sinon, vous êtes tellement boring, car comme cela vous arrêterez peut-être de vous fourvoyer et de vous humilier le futale sur les chevilles, je suis rentré de Compostelle le jour où l'on me proposa un très bel emploi, et je vous présente ma maman, bouffon.

    A la prochaine. Pour information, c'est ce que l'on appelle de la "Dali-vision". Quel génie.





    Hebergeur d'image












  • TOUCHE A TON CUL ! (2 secondes)
  • A la demande générale du "lectorat", comme tu dis....
    La première édition étant épuisée.

    "Le papier cul intégré c'est quand même pratique quand on a l'anus placé aux bouts des doigts;
    déformation congénitale, sans doute due à une méthode de conception contre nature dont nous avons la description détaillée et savante plus avant,;dotant la maman du "Petit Bonhomme en mousse"d' un organe reproducteur saillant et fantasmagorique , issu d'enfers imaginaires et délirants ...
    (La pauvre ..Pourtant si maternelle et bonne envers lui semble t-il : Lui demandant seulement de se taire.)

    Devrais-je donc assumer en plus les affres de cette paternité anormale ?
    (Enfin restera plus tard le test 'ADN le cas échéant, je saurai contester l'ouvrage mal bâti...)

    Un peu de compassion cependant ! Tous les handicapés détenteurs de leurs cartes
    ont droit à une place sur cet espace réservé, sinon ou iraient-ils chier, les pôvres ?... Notre patient se contenait déjà depuis 5 jours sans savoir ou aller...
    L'ennui c'est qu'il insulte " la Dame Pipi" au passage, partant sans tirer la chasse et gratos en plus...Pauvre Madame Jamendo si clémente... Notre "Chez Lorette" à nous.

    Il suffira donc de nettoyer à la balayette les excréments et vomissures avinées du "fadoli" comme on dit chez nous.
    (et zou après la pipoline, l'alcool maintenant pour justifier le délire- Sait-on jamais... "et plus mon intégrité se rafermit." comme il dit le mec !)
    Pauvre petit Bonhomme en mousse, devoir lui barbouiller sa chiasse verbale sur sa gueule clownesque et tellement attirant..;Un régal a venir... lol:)
    image
    STAND DE TIRS "L'ILLUSTRE PETIT BONHOMME EN MOUSSE"


    Signé:
    PAPIJO
    "L'abus d'alcool est dangereux pour la santé".
  • A la demande générale du "lectorat", comme tu dis....
    La première édition étant épuisée.

    Bon finalement me disais-je, même sa maman n'y pouvant rien.. Pourquoi ne pas le laisser déconner à plein tube?
    "Oui quand je dis que mon esthétique est empruntée des mouvances armées islamiques,..

    J'espère seulement que vous aviez remarqué.

    "Le Petit Bonhomme en mousse" est actuellement sur une nouvelle route pathétique (Elles ne se comptent même plus), vers une sorte de "nouvelle Compostelle Moyen-orientale à domicile" .Je ne me fais pas de souci pour lui, l'affaire ne dépassera pas le palier de ses 25 mètre carrés occidentaux.
    Seuls ses proches risquent d'être les victimes innocentes de l'explosion mentale.

    Laissons-le faire, l'élu de son lectorat ..il"travaille et suis pour pour le Monde Libre, ..
    Attendons nous aussi d'être sauvés, mécréants que nous sommes.
    C'est finalement bien plus à la mode que la version "Napoléon"

    NB: J'ai rarement rencontré un cas pareil me faxe Madame Wang Dong, agrégée de psychologie clinique néandertalienne et ayant vécu la révolution culturelle avec le Grand Timonier. Melle Chou-Li, 23 ans, assistante, postscripte " Quel con ce nabot !"